Kinshasa, RDC: Eliezer Ntambwe en prison; Ngoyi Kasanji s’aliéne le quatrième pouvoir

En 2000, le diamantaire Ngoyi Kasanji se fait extorquer un diamant de 265,85 carats par le président Congolais de l’époque, Laurent Désiré Kabila.
Les journalistes Congolais se saisissent de l’affaire et en font grand écho. Le Mzé s’incline et retourne au diamantaire sa ”pierre”.
Dix-huit ans plus tard, la victime de 2000, devenue gouverneur de la province du Kasai-Oriental se transforme en bourreau, et, extorque le diamant d’un pauvre creuseur à qui il impose un prix d’achat à quatre ou cinq chiffres. L’homme en meurt de peine! Il se murmure aujourd’hui qu’un diamant congolais d’une valeur de quarante millions se serait vendu à AnversBelgique. Qui l’aurait vendu? Serait-il le même diamant du sang? On n’oubliera pas qu’en 2005, le même Ngoyi était impliqué dans une affaire d’un diamant de 822 carats dénommé le diamant de Bena Tshisuaka parce qu’extrait des mines de ce village par les creuseurs locaux.
Pris en otage par le parquet général de la Gombé le 2 Avril 2018, le journaliste Eliezer Ntambwe est acheminé à la prison de Makala le Jeudi 5 Avril 2018 à quatre heures du matin. Sa faute: Avoir donné de ”la voix” à la famille du défunt à travers son magazine TokomiWapi‘.
S’en prendre à la  liberté de la presse à huit mois de la fin de toute legitimité du gouvernement Kabila qu’il sert, Ngoyi Kasanji s’est tiré une balle dans le pied. 

instagram logo