RDC-Les consultations présidentielles: Le FCC et Lamuka/Fayulu paniquent

USA-Pourquoi Trump a-t-il perdu?
November 13, 2020

Les consultations initiées par le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, bien accueillies dans la population et par la majorité d’acteurs politiques sont, cependant, un tourbillon menaçant pour les indexés criminels politiques et économiques du système finissant. Joseph Kabila multiplie la correspondance avec les ambassades des pays partenaires, essayant de leur vendre l’importance de la coalition FCC-CACH. Beaucoup d’eau pourtant, a coulé sous ce pont et le virage pris par les consultations a pour destination finale: Le gouvernement d’union sacrée de la nation. Conséquence : Le FCC perdrait sa majorité au parlement et se retrouverait dans l’opposition. Un exercice très difficile pour des gens habitués pendant 18 ans à se servir dans les caisses de l’Etat et à jouir de la fraîcheur des bureaux huppés d’où rien ne sortait en faveur du peuple. Inconcevable aussi pour Martin Fayulu dont le produit à vendre – La vérité des urnes – déjà périmé, disparaîtra carrément de la circulation malgré les efforts de certains évêques catholiques de la cenco qui voient en lui leur candidat à l’élection présidentielle de 2018. L’adhésion populaire à ces consultations est une épine dans leur pied. Elle vient en rajouter à la prestation de serment des juges de la cour constitutionnelle dont l’indépendance ravit le sommeil au FCC. Les casseroles des mines, les millions disparus…pèsent lourd.
Le bateau chavire. La panique est dans l’air. Le vent emporte les cris désespérés du FCC et de Fayulu et les envoie se perdre sur les eaux du fleuve. Venus au secours dans le canot de sauvetage, les prêtres catholiques tentent le tout pour le tout au risque de se faire emporter avec leurs protégés. Le seul échos que le vent ramène à la rive, c’est: L’union sacrée de la nation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *