La franco-américaine Joséphine Baker au panthéon de Paris

DRC – Sun-City and Geneva: Those who call themselves the father’s men hate the son.
August 17, 2021
RDC – Madame Chantal Yelu Mulop: Je veux oeuvrer pour défendre les femmes victimes de violences
August 25, 2021

Joséphine Baker, née Freda Josephine McDonald, est une artiste de rue qui a fait ses débuts dans ‘’Jones Family Band’’ qu’elle quittera pour les ‘’Dixie Steppers’’ dont la tournée à Philadelphie, dans l’état de la Pennsylvanie lui fera rencontrer Willie Baker en 1921. Avec ce dernier, les portes de l’amour et du ‘’Standard Theater’’ de Philadelphie s’ouvrent.
La fin de ce mariage la conduit à New York où elle est danseuse à Broadway. Caroline Dudley Reagan, épouse de Donald J. Reagan, attaché commercial de l’amabassade américaine en France l’emmène à Paris où elle devient la vedette du spectacle ‘’La Revue Noire’’.
Danseuse vedette de la ‘’Revue Noire’’, elle continue la route aux ‘’Folies bergère’’. Les photographes se l’arrachent, les peintres, les sculpteurs et les écrivains aussi; elle les inspire. Les projecteurs de la chanson, du théâtre et du cinéma inspirent le contre-espionnage français qui l’utilise à sa cause durant la seconde guerre mondiale. Un role qu’elle jouera à merveille et qui ne passera pas inaperçu; la France l’honnorera avec une ‘’médaille de la Résistance française’’, un ‘’chevalier de la légion d’honneur’’ et une ‘’croix de guerre’’.
Ce succès ne lui a pas fait oublier ses origines; on l’a vu ainsi en 1963 aux côtés de Martin Luther King lors de la marche pour l’emploi et la liberté à Washington. Elle est aussi active aux côtés de la Lica [ Ligue international contre l’Antisémitisme].

Fidel Castro et Charles de Gaulle l’apprécient. Son amie Grace de Monaco et l’actrice française Brigitte Bardot lui viennent au secours lors de ses déboires financiers.

Le 12 Avril 1975, victime d’une attaque cérébrale, Joséphine Baker meurt à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Elle avait 68 ans.

Figure éminente de la résistance française et de la lute antiraciste, Joséphine Baker que Picasso appelait la «Néfertiti des temps présents» entrera au panthéon, le 30 Novembre 2021 et couchera à côté de grands hommes et femmes français. Un choix du président français Emmanuel Macron, dont la vision de la France réconciliée trouve écho dans l’explication d’un de ses conseillers à travers ces mots: ‘’La leçon globale donnée par Joséphine Baker, c’est celle d’une conquête d’émancipation et de liberté par la volonté, le choix absolu de la France éternelle et universelle’’.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *